Les 6 innovations qui vont bouleverser la mobilité avant 2030

La prévision est difficile, surtout quand elle concerne l’avenir. Le nombre de facteurs qui entrent en jeu et la rapidité avec laquelle les technologies évoluent rendent la tâche difficile à ceux qui tentent de prédire le comportement d’un secteur comme celui de la mobilité. Néanmoins, grâce aux innovations technologiques récentes, nous pouvons désormais nous faire une idée de la façon dont nous allons nous déplacer d’ici une vingtaine d’années…


La mobilité urbaine est devenue un enjeu prioritaire pour les villes et pour les entrepreneurs de nos jours. Non seulement parce-que le monde l’exige – pensez à l’Accord de Paris ou à la pollution en général – mais aussi parce qu’elle incarne l’opportunité d’obtenir un avantage compétitif. Qu’il s’agisse de décentralisation de l’énergie ou de mobilité en libre-service, les nouvelles solutions sont de plus en plus enthousiasmantes. Dans la vidéo ci-dessous, nous avons élaboré une liste des 6 innovations les plus passionnantes, qui vont radicalement changer notre façon de nous déplacer et aideront les transports à devenir plus rapides, plus efficaces, plus rentables, mais surtout… plus durables.



#1 The Boring Company

La prochaine et meilleure solution aux embouteillages ? Un tunnel souterrain va transporter les voitures sur des patins électriques à une vitesse de 200km/h. Comment diable est-ce possible ? Demandez à Musk. Dans un récent TED Talk, Musk a révélé sa recette pour sauver la Californie des embouteillages. « Ça affecte des gens partout dans le monde, ça vous enlève une partie de votre vie, c’est horrible. Particulièrement à Los Angeles. »


#2 Les avions électriques

Depuis Airbus jusqu’à Larry Page, le soutien au développement de l’avion électrique est réel. Les premiers avions électriques devraient avoir une autonomie d’environ 1600km et sont prévus pour 2030. C’est une entreprise nommée Zunum Aero, qui avec le soutien de Boeing et JetBlue, espère en faire une réalité. Baptisée la « Tesla des airs » ou la « Chevy Volt des avions », Zunum construit désormais une flotte d’avions électriques hybrides, visant à améliorer les vols régionaux, particulièrement aux États-Unis.


#3 Prix des batteries à la baisse

Le prix des batteries chute d’environ 20% par an et les constructeurs automobiles ne contestent plus l’importance de se munir d’une flotte électrique. Volkswagen, Toyota, BMW, Audi, Volvo, Mercedes et bien d’autres dépensent des milliards pour accélérer le développement de nouveaux modèles avant 2020, et les progrès en matière de batteries vont aider à réduire les coûts. Leur prix est censé atteindre les 100$ / kWh avant 2030, pendant que la densité de l’énergie va doubler. Les batteries en « seconde vie » vont être réutilisées pour le stockage et la consommation domestique d’énergie propre. Comment pouvons-nous être si sûrs de nous ? La demande d’essence va stagner à partir de 2030, une affirmation que les entreprises pétrolières elles-mêmes ne contestent plus.


#4 Croissance exponentielle du nombre de points de charge

Le nombre de points de charge s’est multiplié par dix depuis 2013. En 2016, le marché mondial de services de recharge avait une valeur estimée de 1,6 milliards de dollars. Grand View Research estime à présent que ce chiffre atteindra les 46 milliards d’ici 2025. Le segment des voitures pour particuliers offre le plus haut taux de croissance attendue, ce qui s’explique par le nombre de modèles électriques qui vont sortir sur le marché dans les prochaines années. La demande pour de nouvelles voitures électriques stimule aussi le développement de l’infrastructure de recharge, qui est composée de deux types de bornes: Courant Alternatif (CA) et Courant Continu (CC). Enfin, le rôle des gouvernements sera également crucial, les incitations financières s’avérant essentielles pour accélérer la transition vers la mobilité électrique.


#5 Les voitures autonomes

Après Tesla, Chevy, Nissan, Waymo et Uber se sont aussi mis aux voitures sans chauffeurs, et chacun fait des centaines de tests aux États Unis, en Europe et dans l’Est de l’Asie. Une douzaine d’autres constructeurs automobiles vont les suivre dans les 5 prochaines années. L’Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens (IEEE), prévoit que les voitures autonomes représenteront jusqu’à 75% des véhicules en circulation d’ici 2040. Tout cela implique le besoin de transformer radicalement nos villes et nos routes dans les décennies à venir.


#6 Le consommateur bat la politique

On a souvent présumé que le marché, en expansion continue, consommerait tout ce qui était produit, mais le ralentissement économique nous a réorienté vers une économie de la demande. La demande pour des transports alternatifs et durables est aujourd’hui plus forte que jamais auparavant. Plus de 30 millions d’Américains vont probablement faire le choix de l’électrique la prochaine fois qu’ils s’achètent une voiture, et la demande parmi les « Millennials » est particulièrement forte. Si cette demande se transforme en ventes, le marché des véhicules électriques sera en très bonne position, quels que soient les revers politiques.


Restons connectés !

Retrouvez-nous dès jeudi au salon #vivatech pour découvrir nos innovations pour la mobilité électrique #engie.
Suivez-nous sur Twitter et Facebook pour connaitre les avancées dans le secteur des transports et de la Clean Tech.
Pour les connaisseurs des véhicules électriques, venez partager vos pensées sur les derniers développements du secteur sur LinkedIn.
Pas le temps de lire ? Allez jeter un coup d’œil sur nos comptes Instagram et YouTube pour avoir un aperçu du monde d’EV-Box et de l’électromobilité.