3 aides à l’adoption du véhicule électrique que tout Européen doit connaître

La Norvège et les Pays-Bas sont les meneurs incontestés de l’électromobilité. A eux deux, ces pays comptent sur leurs routes un total de 240 000 véhicules électriques. Pas étonnant, puisque la Norvège est clairement une nation pionnière, dès les années 90, période à laquelle elle a créé les premières aides à l’achat de véhicules électriques. En conséquence, la moitié des véhicules commercialisés en Norvège est hybride rechargeable ou tout électrique désormais. Par ailleurs, les Pays-Bas sont les plus avancés en termes d’infrastructure de recharge et de mise en œuvre du transport public électrique. Les trains, les métros, les tramways sont 100% électriques et les points de recharge publics sont alimentés en énergie d’origine éolienne.

Au lendemain de l’Accord de Paris sur le climat, il est désormais évident que le marché du VE en Europe ne se limite plus à ses nations septentrionales. La Belgique, l’Allemagne, le Royaume-Uni et bien sûr la France ont tous pris des mesures pour promouvoir une mobilité propre, de façon à les aider à atteindre des objectifs très stricts en termes d’émissions. Nous avons listé pour chaque pays les trois principales aides auxquelles on peut prétendre.


France

Le nombre de véhicules électriques en circulation en France a fait un bon remarquable ces dernières années. De moins de 10 000 immatriculations en 2012, jusqu’à plus de 100 000 en 2016.

  • Prime à l’achat : le bonus pour l’achat d’un véhicule électrique est de 6 000 €, auxquels s’ajoutent 4 000 € si vous remplacez votre véhicule diesel acheté avant 2016. Si vous optez pour un modèle hybride rechargeable, vous pouvez prétendre à un bonus de 1 000 €, plus 2 500 € dans le cas où vous changez votre diesel (toujours acheté avant 2016).
  • Carte grise : véhicule tout électrique comme hybride rechargeable sont tous deux éligibles à une exemption des frais de carte grise, ou une remise de 50%, en fonction de la région.
  • Taxe sur les véhicules de société : Les véhicules 100% électriques sont exemptés de TVS. Les hybrides rechargeables le sont également, mais pendant deux ans.

Vous vivez en France ? La région la mieux couverte en infrastructures de recharge en dehors de l’Ile de France est le Sud Ouest. Vous préférez vous recharger à la maison ou au bureau ? Nous aussi. Demandez votre borne ici.


Belgique

Pourtant pas un des premiers pays à s’investir sur la scène de l’électromobilité, la Belgique se rattrape rapidement ! En 2016, les ventes de véhicules électriques ont presque triplé en Belgique et le nombre de points de charge a augmenté de 350%, comparé au chiffre de 2015.

  • Prime à l’achat : 4 000 € en Flandre, pour les particuliers.
  • Taxe de mise en circulation (TMC) et taxe annuelle (circulation) : exemption de TMC pour les véhicules électriques rechargeables en Flandre. Ces véhicules paient également une taxe annuelle réduite (74 € au lieu de 1 900 €), dans les trois régions.
  • Taxe sur les véhicules de société : déduction de 120% pour les véhicules tout électrique, déduction de 100% pout les véhicules émettant entre 1 et 60 g de CO2 par km. Au-dessus de 60 g/km, le taux de déductibilité décroit, de 90 à 50%.

Vous vivez en Belgique ? Les zones les mieux couvertes en points de charge sont Anvers, Bruxelles et Gand. Vous préférez vous recharger à la maison ou au bureau ? Nous aussi. Demandez votre borne ici.


Royaume-Uni

Le gouvernement britannique a engagé 290 millions de Livres pour soutenir l’industrie des véhicules à faibles émissions, dont 80 millions pour l’amélioration de l’infrastructure de recharge des véhicules électriques.

  • Prime à l’achat : la « Plug-In Car Grant » couvre 35% du coût d’une voiture (avec un plafonnement dépendant du modèle, 4 500 £ maximum) et 20% du coût d’un utilitaire, avec un maximum de 8 000 £. C’est sans aucun doute l’aide majeure au Royaume-Uni. Dans certain cas elle peut faire tomber le prix du véhicule électrique sous le prix d’un véhicule conventionnel ! (Plus de détails)
  • Coût de possession : les véhicules tout électrique coûtant moins de 40 000 £ sont exemptés de la taxe de circulation annuelle. (Plus de détails)
  • Taxe sur les véhicules de société : les véhicules rechargeables émettant mois de 50g de CO2/km voient leur taxe réduite à 9% pour 2017-2018, 13% pour 2018-2019 et 16% pour 2019-2020. Cela représente 3 points de moins que pour les véhicules diesel de cette catégorie, dans chaque cas. (Plus de détails)

Vous vivez au Royaume-Uni ? La plupart des bornes de recharge sont situées à Glasgow et dans le Nord Est. Vous préférez vous recharger à la maison ou au bureau ? Nous aussi. Bénéficiez d’une remise pouvant atteindre 75% des coûts d’installation de votre borne de recharge à la maison ou au bureau, grâce à la prime OLEV. Cette prime peut s’élever à 500 £ (TVA incluse) par ménage ou véhicule éligible ! Demandez votre borne ici.


Allemagne

Patrie des véhicules thermiques les plus prisés, l’Allemagne a été la plus tardive à s’engager pour l’électrique. Mais enfin cette année, l’Allemagne a adopté une politique d’aide et d’investissement pour encourager les conducteurs à changer pour un hybride rechargeable. De plus, elle a approuvé la démarche européenne d’exclusion des véhicules à moteur à combustion d’ici 2030.

  • Prime à l’achat : 4 000 € par véhicule tout électrique et 3 000 € par hybride rechargeable. La prime s’applique aux véhicules d’un coût inférieur à 60 000 €.
  • Coût de possession : exemption durant 10 ans de taxe de circulation pour les véhicules 100% électriques immatriculés entre 2011 et 2020. Les hybrides rechargeables paient la taxe, mais celle-ci est réduite en fonction de leurs émissions de CO2.
  • Taxe sur les véhicules de société : 1% calculé sur le prix réduit du véhicule. 300 €/kW (plafond à 8 000 €) de réduction sur le prix des tout électrique et hybrides rechargeables en 2017. 250 €/kW (plafond à 7 500 €) de réduction sur le prix des tout électrique et hybrides rechargeables en 2018.

Vous vivez en Allemagne ? Stuttgart est le meilleur endroit pour trouver des points de charge. Vous préférez vous recharger à la maison ou au bureau ? Nous aussi. Demandez votre borne ici.


Norvège

L’objectif initial de la Norvège était d’atteindre les 100 000 véhicules électriques avant 2020. Le pays a déjà dépassé ce chiffre cette année, puisqu’il y a maintenant plus de 121 000 véhicules électriques sur les routes norvégiennes. Assez impressionnant pour un pays de seulement 6 millions d’habitants.

  • Taxe à l’achat : pas de taxe et pas de TVA à l’achat.
  • Coût de possession : 455 Couronnes, c’est le coût de la taxe de circulation annuelle pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables, à comparer aux 2 820 Couronnes pour les véhicules essence et 3 290 Couronnes pour les véhicules diesel.
  • Taxe sur les véhicules de société : 50% de réduction pour les véhicules 100% électriques et les hybrides rechargeables.

Vous vivez en Norvège ? La plupart des points de charge sont situés à Bergen et Oslo. Vous préférez vous recharger à la maison ou au bureau ? Nous aussi. Demandez votre borne ici.


Pays-Bas

Les Pays-Bas ont planifié l’exclusion de tous les véhicules thermiques d’ici 2035. C’est aux Pays-Bas que l’on observe le plus fort taux de bornes de recharge par véhicule électrique en circulation. 47% des conducteurs néerlandais rechargent souvent ou toujours sur leur lieu de travail..

  • Taxe à l’achat : exemption de cette taxe pour les véhicules tout électrique et les hybrides rechargeables. Cette dernière catégorie sont par ailleurs soumis à un des coûts dépendant de leur niveau d’émission de CO2. (Plus de détails)
  • Taxe de circulation : exemption de cette taxe pour les véhicules tout électrique, 50% de réduction pour les hybrides rechargeables. Les véhicules de plus de 12 ans, qui émettent beaucoup de CO2, devront payer un surcoût de 15% sur cette taxe à compter de 2019. (Plus de détails)
  • Taxe sur les véhicules de société : 4% sur les tout électrique, 22% sur les hybrides rechargeables et les véhicules à forte émission de CO2. (Plus de détails)

Vous vivez aux Pays-Bas ? Il y a des points de charge publics partout ! La plupart à Amsterdam et Utrecht. Vous préférez vous recharger à la maison ou au bureau ? Nous aussi. Demandez votre borne ici.


Intéressé ? Et il y a bien d’autres avantages…

Les aides listées dans cet article sont adoptées par les gouvernements de chaque pays, pour une portée nationale. Mais beaucoup de régions et de villes vont plus loin pour amener leurs citoyens à l’électrique. Cela signifie qu’en plus des primes et politiques nationales, vous pouvez bénéficier d’avantages supplémentaires dans la ville où vous vivez ou par laquelle vous passez, comme par exemple :

  • Stationnement gratuit
  • Exemption de péage sur autoroute
  • Possibilité d’emprunter les voies de bus et autres voies réservées
  • Exemption de coût de ferry
  • Recharge gratuite sur les points de charge publics

Allez ! achetez une voiture. Vous aussi, achetez une voiture. Allez tous acheter une voiture électrique !

Oprah free carOprah free car


Sources:
EAFO / OLEV UK Government Grant / Eurostat Statistics Explained / Norwegian EV association / ICCT / RVO / EV Norway